-A A +A

trip report

Tail Wheel Meet EBGG 2018

Overboelare/Grammont, le 5 août 2018. C’est le deuxième jour du désormais rituel Tail Wheel Meet et, d’emblée, nous replongeons dans la bonne ambiance typique de cet aérodrome. L’événement est « cool », comme on dit et, ce qui est frappant, c’est le nombre de jeunes gens, filles et garçons, qui donnent un sérieux coup de main aux organisateurs, tant « airside » que « public side » : la relève est assurée et cela fait réellement plaisir à voir.

21 juillet 2018: défilé aérien et claps de fin…

Bruxelles, les 17 et 21 juillet 2018. Ce sont respectivement les dates des dernières mises au point (le 17) de trajet, d’espacement et d’étagement en altitude pour les leaders des diverses formations d’avions et d’hélicoptères qui défileront le jour de la fête nationale.

PAL-V: une machine volante et roulante surprenante

Brasschaat, le 22 juin 2018. Le plus ancien aérodrome militaire de Belgique et le KACB (Koninklijke Aero Club Brasschaat) sont les hôtes de la firme PAL-V qui présente pour la première fois hors Pays-Bas son étonnant prototype de véhicule aérien convertible en véhicule routier et vice-versa.

ECARYS : un projet belge d’UAV de pointe à la SONACA

Florennes, le 24 juin 2018 : en flânant lors des Aviation Days vers le SONACA 200, présenté par Pierre Van Wetter, apparaît le stand commun aux deux entités de la SONACA, soit SONACA Aircraft qui a développé l’avion léger type 200 et SONACA Group, entité industrielle aérospatiale réputée. Cette dernière présentait un concept d’UAV (Unmanned Aerial Vehicle, appelé plus communément « drone »).

27ème Stampe Fly In

Anvers-Deurne, le 13 mai 2018. Le 27ème Stampe Fly In s’est déroulé les samedi 12 et dimanche 13 mai avec une météo décidément mi-figue, mi-raisin… Autant le samedi était généreusement ensoleillé, autant le dimanche baignait dans le crachin sous un plafond compact et désespérément bas, empêchant le traditionnel vol de la formation des SV4, au grand regret de son organisateur et leader Danny Cabooter, mais aussi du public et des fanas du petit biplan qui, en bon Belges, n’ont eu d’autre alternative que d’accepter placidement cette situation.

Belgocontrol recrute sur Liège et Charleroi

Brussels South Charleroi Airport, le 23 mars 2018. Les aéroports wallons de Charleroi et Bierset sont en plein développement mais souffrent d’un manque de contrôleurs aériens pour assurer les opérations de manière optimale. Au point que certaines activités d’écoles d’aviation et des vols d’aviation générale ont dû être interrompus par moments entrainant une réaction ferme du ministre wallon des aéroports Jean-Paul Crucke menaçant de se tourner vers un autre opérateur si la situation ne se s’améliore pas.

Eurowings A340-300 operé par Brussels Airlines

Düsseldorf, 31 mars 2018. Eurowings fut fondée le 1er janvier 1993 par la fusion de Nürnber-ger Flugdienst Luftverkehr AG (NFD) (fondée en 1975) et RFG Regionalflug (fondée en 1976), deux compagnies  domestiques basées respectivement à Nuremberg et Dortmund.

Retour sur l’histoire d’Eurowings
Les opérations de la compagnie ont commencé avec l'utilisation d'ATR 42 et d'ATR 72 hérités de la NFD et de la RFG. Par la suite, des BAe 146 ont été ajoutés à la flotte suivis par des appareils de la famille des Airbus A320.

Brussels Airport Aviation Awards

Brussels Airport, le 26 février 2018. C’est déjà la onzième édition pour les Brussels Airport Aviation Awards, une sympathique cérémonie qui récompense les acteurs de la communauté aéroportuaire en fonction de différents critères qualitatif selon les catégories considérées.

TUI Fly Belgium modernise sa flotte avec le tout nouveau Boeing 737 Max

Brussels Airport, le 30 janvier 2018. Un peu avant midi atterrissait à l’aéroport de Bruxelles le tout nouveau Boeing 737 Max 8 bleu et blanc de TUI Fly Belgium. Parti la veille de Seattle (sur la côte ouest des Etats-Unis) à 16h11 locale après sa réception à l’usine de Boeing à Boeing Field et profitant de vents favorables, le Boeing, immatriculé bien à propos OO-MAX et baptisé du nom « Ténérife Alegria », a rejoint d’une traite Bruxelles sans escale (soit 8500 km) avec 40 invités à bord.

Le Mirage 5 BD 09 de retour à Brustem

Brustem, le 1 février 2018. Ils étaient nombreux, anciens pilotes, techniciens et crew-chiefs, amoureux du Mirage et spotters, à avoir répondu à l’appel de la Mirage Pilot Association (MPA). Tous s’étaient donné rendez-vous dès 8 heures à l’ancienne base de Brustem, devenue Limburgse Régional Airport (LRA) pour accueillir le BD 09, un Mirage biplace retiré de service fin 1993, de retour en Belgique après de 19 années passées dans un dépôt en France.

Syndicate content